Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites. Cliquez ici pour en savoir plus X

L'actualité de CENTURY 21 Stéphane Roume Immobilier

JE PEUX FAIRE UN BARBECUE LIBREMENT MAIS ATTENTION...

Publiée le 16/06/2017

Généralement libre, l’usage du barbecue peut cependant faire l’objet d’un arrêté municipal dans certaines communes.

La belle saison bat son plein, les températures flambent et les jardins sont en pleine floraison. C’est le moment idéal pour ressortir le fameux "barbeuck" ! Généralement, l’usage occasionnel d'un barbecue n'est pas considéré comme un trouble anormal de voisinage, malgré les odeurs qui peuvent s’en dégager.

Dans certaines communes, son utilisation peut néanmoins être réglementée par un arrêté municipal (notamment dans le sud de la France pour prévenir les incendies de forêt) ou par le règlement de lotissement ou de copropriété, par exemple s’il grésille sur la terrasse d’un immeuble.

L’utilisation du barbecue va souvent de pair avec des odeurs de viandes ou de poissons grillés qui peuvent perturber le voisinage. Et, parfois, c’est le drame : en avril dernier, dans le nord de la France, un sexagénaire agacé par un barbecue de son voisin a surgi chez lui et l’a tué d’un coup de fusil en pleine tête !

Si vous estimez que l’usage répété du barbecue de votre voisin vous porte préjudice, notamment parce cela occasionne du bruit ou que la fumée et les projections de cendres noircissent votre façade, inutile d’en arriver là ! Deux solutions permettent de régler le problème à l’amiable :

- engager une démarche auprès d'un conciliateur de justice dont le rôle est de trouver une solution négociée pour régler un différend entre deux parties, qu'elles aient ou non déjà saisi un juge ;
- demander des dommages-intérêts devant un tribunal à condition de fixer les préjudices subis et d’en apporter la preuve.

Dans tous les cas, pour préserver la paix avec ses voisins, l’utilisation d’un barbecue, que vous habitiez dans une copropriété ou dans une maison individuelle, fait appel à de simples règles de bons sens et de savoir vivre.

Stéphane ROUME

Notre actualité