Bienvenue chez CENTURY 21 Stéphane Roume Immobilier, Agence immobilière CLERMONT FERRAND 63000

ACHETER EN COUPLE : COMMENT ÉVITER LE DIVORCE…

Publiée le 06/03/2020

Etablissez votre budget commun
Les histoires d'argent sont souvent source de conflit dans un couple. Pour éviter tout désaccord, établissez votre budget avant de vous lancer dans les visites. Notez l'apport de chacun. Ce que vous préciserez au notaire au moment d'établir le compromis de vente avec le propriétaire. Un bon moyen de mettre les choses à plat.

Mettez-vous d'accord sur vos exigences

Lorsque l'on s'apprête à acheter un bien en couple, mieux vaut trouver un terrain d'entente. Faites, chacun de votre côté, une liste de vos exigences. Qu'est-ce qui, en couple, vous semble primordial, qu'est-ce qui serez, pour vous, rédhibitoire ? La lumière ? Le parking ? L'étage lorsqu'il s'agit d'un appartement ? Confrontez vos points de vue et définissez une liste de critères. 
 

Répartissez-vous les tâches
Il est important que vous vous impliquiez tous les deux de la même façon dans l'achat de ce bien. Vous ne maîtrisez pas trop les chiffres, à l'inverse, votre moitié n'aime pas éplucher les petites annonces. Répartissez-vous les tâches. L'un s'occupera du prêt, l'autre des visites. Cela vous permettra d'être équitables et surtout efficaces !
 

Soyez objectifs !

Au moment des visites, soyez objectifs ! Pensez à vos besoins et vos envies mais aussi à celles de l'autre. Vous avez eu un coup de cœur sur un bien, il vous rapproche de votre travail mais éloigne votre concubin du sien. Est-ce bien raisonnable ? Un appartement avec travaux vous séduit mais vous savez que votre compagne ou votre compagnon n'est pas prêt à s'en charger ou à attendre plusieurs mois avant de déménager ? Réfléchissez et prenez toutes vos décisions à deux.
 

Faites des concessions

Restez à l'écoute de votre conjoint. Ne vous lancez pas si vous n'avez pas eu un coup de cœur respectif sur un bien. Ne faites pas d'offre non plus, si vous n'arrivez pas à vous mettre d'accord sur le prix que vous êtes prêts à proposer pour ce logement. Faites des concessions au même titre que vous les faites pour autre chose.